Squelettes à support et à protection

560 milli­ons d’années
ou 137 mètres jusqu’à aujour­d’hui

Ère: Neopro­ter­o­zoi­kum / Edia­ca­rium

De cette peri­ode provi­en­nent les premiers fossi­les d’ac­cu­mu­la­ti­ons de cellu­les inter­con­nec­tées. Par la conne­xion elles forment la base pour une divi­sion du travail et le déve­lop­pe­ment des orga­nis­mes plus comple­xes. Les protéi­nes struc­tu­rel­les donnent forme et soutien aux orga­nis­mes, et par l’entreposage de calcaire se forment des armu­res soli­des, qui ne servent pas seule­ment comme soutien, mais aussi offrent une protec­tion contre les bles­su­res. Ainsi, de plus gran­des formes d’organismes peuvent se former. Beau­coup de plans de construc­tion d’ orga­nis­mes se déve­lop­pent et exis­tent jusqu’à présent.

Le dépla­ce­ment des masses terres­tres près du pôle inter­rompt le cycle d’al­ter­n­ance du givrage et de la surch­auffe de la terre. La teneur en CO2 de l’atmosphère se stabi­lise et donc aussi la tempé­ra­ture.

Text und weitere Infor­ma­tio­nen in deut­scher Spra­che

Kommentare sind geschlossen.