Les premières plantes terrestres

450 milli­ons d’années
ou 110 mètres jusqu’à aujour­d’hui

Ère: Paläo­zoi­kum / Ordovicium

Les premiè­res plan­tes et insec­tes conquiè­rent la terre, de nombreu­ses nouvel­les espè­ces émer­gent. Le climat est tropi­cal, mais s’est changé rapi­de­ment par les plan­tes: Elles absor­bent du dioxide de carbone de l’atmosphère, et la tempé­ra­ture sur terre dimi­nue. Paral­lè­le­ment, la teneur en oxygène de l’atmosphère augmente. En plus, la chimie des mers change. La Gond­wana (un très grand conti­nent, en alle­mand: „Groß­kon­ti­nent“) dérive vers le pôle Sud. Tout cela ensem­ble déclen­che la deuxieme extinc­tion massive dans l’histoire de la terre.

Le super­con­ti­nent Gond­wana forme une grande masse conti­nen­tale dans l’hé­mi­sphère sud. Plus au nord, la Lauren­tie et Baltica s’ap­pro­chent l’une de l’autre. De gran­des parties des conti­nents sont d’abord recou­ver­tes par une mer peu profonde et chaude. Cepen­dant, la baisse de tempé­ra­ture provo­quée par le méta­bo­lisme des plan­tes mène vers une nouvelle ère glaci­aire.

Text und weitere Infor­ma­tio­nen in deut­scher Spra­che

Kommentare sind geschlossen.