Le squelette de support des plantes

350 milli­ons d’années
ou 85 mètres jusqu’à aujour­d’hui

Ère: Paläo­zoi­kum / Karbon

A l’ère du Carbon, les plan­tes déve­lop­pent la subs­tance „lignine” comme struc­ture de soutien et de protec­tion. Cela leur permet de gran­dir forte­ment. Encore long­temps il n’y a pas de micro­or­ga­nis­mes qui sont capa­bles de décom­po­ser la lignine. Donc les plan­tes ne pour­ris­sent pas, mais devi­en­nent du char­bon. La teneur en dioxide de carbone de l’air dimi­nue, l’oxygène augmente. La concen­tra­tion d‘oxygène est la raison pour laquelle les insec­tes peuvent atteindre une très grande taille.

Eura­mé­ri­que et Gond­wana entrent en colli­sion et forment le nouveau “super­con­ti­nent” Pangäa (Pangée). En Eura­mé­ri­que il y a un climat tropi­cal, tandis que les masses terres­tres du pôle Sud sont recou­ver­tes d’une couche de glace de plus en plus épaisse. La forma­tion de glace fait baisser le niveau de la mer.

Text und weitere Infor­ma­tio­nen in deut­scher Spra­che

Kommentare sind geschlossen.