La formation de la terre

4600 milli­ons d’années
ou 1122 mètres jusqu’à aujour­d’hui

Ère: Hadai­kum

Selon tout ce que nous savons, la Terre s’est formée il y a 4,6 milli­ards d’années, avec le Soleil et les autres planè­tes de notre système solaire.
En ce temps-là, l’univers lui-même a déjà 9,2 milli­ards d’an­nées. Si l’on devait marquer un endroit qui repré­sente le début de l’espace et du temps, ce serait à envi­ron 2,2 km avant ce panneau.
Quel­que part sur le chemin jusqu’au prochain tableau débute l’évo­lu­tion chimi­que. Cela signi­fie la forma­tion abio­tique de molé­cu­les plus gros­ses à partir des compo­sants de la soupe primor­diale. A la prochaine station, elle “embou­che” dans l’évolution biolo­gi­que. C’est là, à une distance de seule­ment 122 mètres, que commence le déve­lo­p­pe­ment de la vie — l’évo­lu­tion.
Donc, déjà 500 milli­ons d’années après la forma­tion de notre systeme solaire, les premiè­res traces de vie sur Terre sont détec­ta­bles. Cela suggère que, dans des condi­ti­ons appro­priées, la forma­tion de la vie n’est pas aussi impro­bable qu’ on l’avait long­temps supposé.

La Terre est très chaude. Après l’apai­se­ment de bombar­de­ments de météo­ri­tes, elle se refro­idit à tel point qu’une mince croûte se forme. Volca­nisme et évapo­ra­tion des gaz provo­quent la forma­tion d’une première atmo­s­phère, toujours sans oxygène. Un peu d’eau humide condense de la vapeur.

Text und weitere Infor­ma­tio­nen in deut­scher Spra­che

Kommentare sind geschlossen.