Cellules à noyeau (eukaryotes)

1300 milli­ons d’années
ou 317 mètres jusqu’à aujour­d’hui

Ère: Proter­o­zoi­kum / Ecta­sium

Vers la fin du proté­ro­zoï­que appa­rais­sent des cellu­les qui possè­dent un noyeau dans lequel se trouve leur maté­riel géné­tique, ce qui protége la subs­tance héré­ditaire. La divi­sion de l’espace intracel­lu­laire en plusieurs compar­ti­ments permet la sépa­ra­tion des divers réac­tions chimi­ques et l’accumulation des maté­ri­aux de réserve.
Un des premiers exemp­les de cette sorte de cellu­les sont les alques rouges, qui vont colo­ni­ser les envi­ron­ne­ments terres­tres plus tard.

Géolo­gi­que­ment, la forma­tion du super­con­ti­nent „Rodi­nia“ commence. L’atmosphère s’ appau­vrit de dioxide de carbone ramen­ant des glacia­ti­ons succes­si­ves. Ces phases, dans lesquel­les les masses terres­tres sont recou­ver­tes d’une épaisse couche de glace, alter­nent avec des péri­odes tropi­ca­les.

Text und weitere Infor­ma­tio­nen in deut­scher Spra­che

Kommentare sind geschlossen.